Je
Tu Nous
Dis

Rallumez la Flamme…

Couple échangeant un baiser

… dans Votre Couple !

  • 28 Février 2015
  • Sylvie Roche

Que faire pour retrouver l'état amoureux dans un couple ? Ou pour prolonger cet état à volonté ? C'est une question qui nous préoccupe tous et c'est bien normal : c'est un état merveilleux qui nous transcende et qui nous rend tellement heureux ! La psychologie positive fournit des pistes pour rallumer la flamme dans votre couple et stabiliser votre relation.

Lorsqu'on tombe amoureux…

… on aime tout chez l'autre, y compris ses défauts. Ce qui est déjà en soi assez étonnant. Est-ce parce que l'amour rend aveugle comme on dit ? Peut-être… mais peut-être pas !
Il est fort possible aussi que cet état amoureux, dans lequel nous sommes reliés à l'autre par le coeur, nous aide à nous ouvrir. Et que les différences de l'autre nous fascinent… Parce que ce sont des traits de caractère ou des attributs que l'on aimerait posséder. Ou parce que ces traits sont en nous mais que nous n'osons pas les exprimer du fait de notre éducation et des interdits et limites que nous avons intégrés.

"Aimer, c'est perdre le contrôle" dit Paulo Coelho.
Dans l'état amoureux, toutes ces limites internes s'effacent. Notre monde devient soudain immense. Tout nous paraît possible. On est ouvert à la différence, on l'accepte et on l'admire même.
Soudain, notre manière de vivre nous apparaît étriquée, susceptible d'être remise en cause… On change nos habitudes avec plaisir et enthousiasme, facilement. Alors que changer est difficile en temps normal.
C'est un peu comme si on agissait d'instinct dans cet état, comme si on était tout d'un coup en plein dans la vie, nous laissant emporter par elle.
Comme si notre esprit raisonnable était déconnecté. Comme si on était doués de pouvoirs immenses. Vous vous souvenez certainement de difficultés que vous avez surmontées sans même vous en apercevoir parce que vous étiez amoureux. Ce n'est pas pour rien qu'on dit que l'amour donne des ailes.

Et puis  on se sent aimé totalement, y compris pour ce qu'on croit être nos défauts. C'est pour cette raison qu'on se sent alors tout puissant. Notre confiance en nous est dopée.

Mais pourquoi ça s'arrête ?

Il y a sans doute plein d'explications au fait que cet état s'estompe peu à peu mais il est fort possible que les limites et les interdits qu'on avait fait taire un moment se réactivent au fil du temps. Ces différences qui nous fascinaient chez l'autre deviennent des défauts à nos yeux.
Ce qui m'a le plus étonnée quand on s'est retrouvés avec Frédéric, mon compagnon (on s'est séparés pendant 10 ans), c'est que les choses que je ne supportais plus de sa part juste avant notre séparation redevenaient agréables en se retrouvant. Bien plus : que c'était justement ce que j'aime chez lui.

On peut se poser la question de savoir qui parle dans un couple… est-ce nous-même ? Ou les voix parentales ? Ou La tradition familiale ? Il est bien évident que dans l'état amoureux, nous sommes nous-mêmes. Mais ensuite, pris dans le quotidien, dans les routines, les voix automatiques et les programmes se réactivent… et soudain, on perçoit l'autre non plus avec un coeur débordant d'amour mais avec notre esprit qui juge et évalue ou avec des idées toutes faites héritées d'un lointain passé familial.
Et là, les différences de notre compagnon sont tout d'un coup beaucoup moins bien perçues. Voire deviennent carrément insupportables.

Avec le temps, on finit aussi par convaincre l'autre de nos "défauts". Il est en effet très difficile de changer la conception que nous avons de nous-mêmes.
Si pendant des années, notre famille nous a répété que nous avons un gros nez ou que nous sommes bavards, notre aimé(e) aura bien du mal à nous faire changer d'avis sur le long terme. C'est un peu comme une prison dans laquelle on est enfermés et qui, si elle s'efface l'espace de quelques mois ou de quelques années, refait surface inévitablement.
Souvenez-vous de Cendrillon transformée en princesse pour quelques heures… comme si sa marraine voulait lui donner un aperçu de ce qu'elle pouvait être. Une fois retournée à sa triste condition, seul le véritable amour pourra lui faire retrouver son état de princesse. Et c'est ce qui se passe parce que le prince la perçoit avec son coeur. L'histoire ne dit pas si ça a duré par contre :-)

Que faire pour prolonger à volonté l'état amoureux ?

Comment continuer à percevoir avec l'autre avec votre coeur et retrouver l'intensité du début dans votre relation ? Voici quelques pistes pour vous y aider.

1/ Lorsque vous êtes tombé amoureux de votre partenaire, vous l'avez aimé tel qu'il était. Vous l'avez aimé aussi pour ses différences par rapport à vous. C'est ce qui a créé la magie de l'amour. Cela vous a demandé de casser un peu votre "coquille", de sortir de votre routine… c'est ce qui vous a fait vous sentir pleinement vivant.
Continuez ! Acceptez que l'autre ne soit pas comme vous et enrichissez-vous de ses différences.
Aimer, c’est trouver sa richesse hors de soi” disait le philosophe Alain. Il faudrait presque tenir un journal de tout ce qu'on aime chez l'autre quand on est amoureux. Pour s'y replonger quand on a tendance à oublier ensuite. Combien de personnes se sont séparées de leur premier conjoint, fuyant ses "défauts", pour nouer une relation avec une personne totalement opposée ? Et se sont aperçues au bout du compte que les dits défauts leur manquait terriblement ?

2/ Distinguez qui parle en vous. Si les valeurs de votre famille ne sont pas en accord avec celles de votre conjoint, faire taire les petites voix. C'est une magnifique opportunité de devenir vraiment vous-même, adulte et de couper le cordon familial.

3/ Demandez-vous ce que vous admirez et enviez chez votre compagnon. Si c'est quelque chose que vous aimeriez développer en vous, analysez comment il fait et profitez de son enseignement. L'autre peut faire de même et dans ce cas, ça devient vraiment un enrichissement mutuel.

4/ Acceptez d'être différent  : moins ou plus doué pour certaines choses. C'est ainsi. Un couple, ce n'est pas une compétition. C'est une combinaison de qualités… et une occasion pour chacun de magnifier l'autre.

5/ Votre partenaire pourra vous transformer en prince ou en princesse pendant quelques temps mais il ne pourra pas le faire malgré vous. Travaillez activement sur vous pour améliorer l'image que vous avez de vous-même.

6/ Relisez de temps à autre "Soyez Gentil avec Vous-Même" pour recadrer régulièrement et freiner les jugements négatifs sur vous-même. Nous sommes tous uniques, avec des traits de caractères particuliers. Certains nous desservent… dans ce cas, il est utile de les modifier. Mais souvenez-vous toujours qu'une qualité peut s'avérer être un défaut et inversement selon les situations.

7/ Une étude a montré récemment que les questions qui priment dans le couple après la période amoureuse et fusionnelle, concernent tout ce qui ne va pas. Quel est le problème ? Qu'est-ce que j'ai raté ? Pourquoi je ressens moins de désir ? Pourquoi j'ai besoin d'être seul(e) ? etc…
On se focalise sur ce qui ne fonctionne pas. C'est intéressant bien sûr parce que ça permet de progresser mais on oublie ainsi tout ce qui va bien. Comme nous oublions de voir le Gorille dans cette expérience que je vous invite à revoir.
Notre perception de la réalité est partielle et correspond à nos préoccupations, aux questions que nous nous posons… En prendre conscience, c'est ouvrir votre perception et voir aussi ce qui va bien et pourquoi pas ?… vous focaliser dessus. Après tout, l'amour et le couple sont des miracles… c'est bien de s'en souvenir.

8/ Enfin, parlez… prenez le temps de dialoguer… toujours avec le coeur pour écouter réellement l'autre et le comprendre. Et pour générer l'écoute et la compréhension chez l'autre.


Expérimentez ces idées et si vous découvrez des choses, n'hésitez pas à partager. Même chose si vous avez des commentaires.

8 Commentaires
Postez le Votre

  1. Merci à tous pour vos commentaires ! Il semble bien que nous attendons beaucoup de l'amour en fait... comme un phénomène qui se produirait de manière magique, sans qu'on n'ait rien à faire. Je dis "on" parce que je me sens concernée aussi... ou en tous cas j'ai eu longtemps cette attitude finalement assez infantile. Alors ensuite, quand ça ne marche pas, on cherche des "trucs" :-)... et on reste ainsi dans la même dynamique de "pensée magique". Je retiens plusieurs choses de ce que vous dites tous... pour moi ce sont des mots-clés si on veut progresser et être heureux en couple : "avec le coeur" pour Maxime, "aimer les défauts" pour Mylène, "se redécouvrir sans cesse" pour Louise, "l'humour" pour Domiluce (un excellent moyen de sortir de l'égo et de prendre du recul), "rechercher la paix" pour Olivier, "s'accepter" pour Poussi (rien ne favorise l'amour et le partage comme l'acceptation) et "ça s'apprend et ça s'entraîe" pour Christophe. Finalement, est-ce que le plus beau de l'amour ne commence pas quand on devient artisan et créateur d'une belle relation ? Ce n'est pas "avoir" qui importe ! c'est créer !

  2. Bonjour Sylvie, un bel article, sur un sujet absolument fondamental en fait, car on se rend compte en vivant, et en lisant les expériences des autres, et des tas d'articles et d'ouvrages, qu'il y a tellement de souffrance et d'incompréhension liées à cette perte de l'état amoureux qui rend les choses et la vie si belles. Je crois qu'on ne sait pas faire, qu'on n'a pas appris, et contrairement à ce qu'on peut croire, ça ne coule pas du tout de source, c'est comme être médecin, architecte, pilote, écrivain, mécanicien... ça s'apprend et ça s'entraîne. J'aurais tellement de choses à dire sur le sujet, mais ici j'en dirais deux : que le début de la clé selon moi est dans le point 7, on ne crée pas d'amour en se focalisant sur les problèmes, mais au contraire sur vivre de bonnes choses ensemble, et ensuite qu'on crée cet amour, (we "make" love), ça je ne le savais pas il y a quelques années, et ça change tout. Ca mériterait de longues explications... Bisous

  3. Bonsoir Sylvie, Merci pour cet important message. Chez moi, un proverbe dit : "Celui qui abandonne sa termitière de l'année dernière finira par s'occuper de l'habitat d'éphémères." Cela veut dire que la personne qui abandonnera son premier amour le regrettera toujours. C'est une invitation à s'accepter et à se pardonner. Bonne soirée Poussi

  4. Sylvie Vartan a chanté: ceci résume tout l'Amour d'un homme à une femme. Mais quand l'Amour a brûlé,c'est difficile de le réallumer et si on y arrive ,alors on s'en sort ragaillardi et léger. L'Amour est si précieux que chez les Chrétiens Jesus-Christ en a fait un commandement:

  5. Bonjour, Sylvie ! Merci pour cet article, riche d'enseignements. Pour moi, le couple est un moteur de croissance. Alors c'est vrai, la magie des premiers jours/mois/(années ?) est quelque chose de formidable. On a le coeur ouvert, on "vibre" l'Amour. Et là , c'est inconditionnel. Ensuite, l'ego reprend le dessus. Les peurs aussi. L'éducation et la société en rajoutent une louche... C'est là  que le véritable "travail" en couple commence. Personnellement, je me concentre sur ce que je vois de beau dans mon compagnon, je me remets à rêver un peu, et la petite flamme se réactive. Et surtout, nous avons un outil fabuleux qui nous sert beaucoup : l'Humour. C'est le partenaire de l'Amour à part entière. Dédramatisons, regardons nos attentes en face... saisissons le miroir que nous tend l'Autre, pour nous voir nous-mêmes. Il y a beaucoup d'Amour dans la Vie, pour nous obliger à évoluer ensemble, dans cette démarche, même si on ne le voit pas a priori. Les goûts en commun nous aideront à faire le reste du chemin. J'ai lu un excellent livre de Guy Corneau au sujet de la relation amoureuse : "N'y a-t-il pas d'amour heureux ?" et j'ai pu ainsi réviser ma façon d'envisager le couple, pour éviter le pire et ne voir que le meilleur.

  6. La Saint-Valentin m'agace un peu parce qu'il n'y a pas de "date" pour aimer. Cela dit, je peux me prêter au jeu. Ce que nous faisons mon compagnon et moi pour entretenir l'amour et le désir entre nous, c'est de nous surprendre. Il me fait découvrir des spectacles ou des livres ou des lieux qu'il aime ou qu'il a aimé et je fais la même chose. C'est un moyen de révéler une nouvelle facette de nous-même à chaque fois. Evidemment, il faut que l'autre ne soit pas dans le jugement "j'aime, j'aime pas" mais dans la découverte d'un univers.

  7. Lorsqu'on tombe amoureux de quelqu'un, on aime tout chez lui, y compris ses défauts. Et puis, certaines choses nous agacent de plus en plus si on se focalise sur ces choses, alors le désir et l'amour s'en vont. Quand je veux retomber amoureuse de mon mari, rallumer la flamme qui est entre nous, je ris de ce qui m'agace chez lui et surtout, je m'attache à voir ce que ces prétendus défauts présentent comme atouts. C'est parfois surprenant parce que soudain l'amour qui est entre nous prend toute sa valeur. C'est une façon de remettre les pendules à l'heure.

  8. Bonjour Sylvie, Merci de cette belle invitation à laquelle je réponds avec joie ! La Saint Valentin, cette année, a un parfum, je dirai même un goût très spécial ! J'ai rencontré mon amoureuse il y a quelques mois et notre relation, malgré beaucoup d'amour, nous a fait traverser de nombreux challenges, décuplés quand nous avons décidé de vivre ensemble. Le dernier a été si difficile à vivre que j'ai décidé de m'isoler et de revenir pendant quelques temps à mon domicile, ici à Nantes, pour faire un travail intense sur moi afin d'éviter de rentrer de nouveau dans des jeux de pouvoir qui nous déchiraient littéralement l'un et l'autre. Ce travail a porté ses fruits (amplifié par son propre travail sur elle en parallèle) car mon amoureuse me rejoint ici à Nantes pour quelques jours dans le but d'ancrer dans la matière un nouveau mode relationnel qui n'est plus guidé par le mental mais par le coeur ! Et qui nous tire vers le HAUT, signe de croissance, d'évolution et de concrétisation de nos projets futurs ! Samedi sera donc un jour de CELEBRATION de ce nouveau mode relationnel au sein de notre Couple ! Vivez Sylvie une merveilleuse journée et une Saint Valentin passionnante et passionnée ! :-) Maxime